No module Published on Offcanvas position
Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Beaumont du Ventoux

Index de l'article

 

Date : 01/04/2021 Difficulté : Rando Santé 
Accompagnateur : S. Mazuir
M. Pays 
Coordonnées UTM :
Participants : 14  Départ : 31T 673787 4895262 
"&t -è" 4,7 km Pique Nique :
Dénivelée : 227 m Difficulté IBP index : 27 
Carte IGN TOP 25 n° : 3140 ET  
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 13 km SW 

 

Commentaires techniques :

La vallée de Beaumont du Ventoux s’arrête au pied des montagnes : Mont Ventoux, le Rissas, le Sommet de la Plate, le Pic du Comte, la Villasse … Une route communale se prolonge vers le hameau des Alazards, suit le Vallat du Plan pour atteindre le point de départ de randonnées vers le Mont-Serein, le Mont-Ventoux par le GR®4 qui serpente jusqu’au Col du Comte.
Si vous parcourez un peu plus de 3 km entre Sainte-Marguerite et le bout de la route au lieu-dit « Le Plan », vous atteindrez un endroit serein et harmonieux dans les champs de cerisiers.
Georges. 

Compte-rendu :

Avec Monique, nous avions choisi d'intervertir une rando facile et une rando un peu plus "musclée" ! Ce fut le cas pour celle-ci à Beaumont du Ventoux.

Après avoir co-voituré avec les gestes "barrière" dans différents villages nos adhérents, nous nous sommes retrouvés à quatorze à l'entrée du petit hameau des Valettes. Il faut savoir que Beaumont du Ventoux comprend neuf hameaux (dont le Mont Serein).

Nous avons eu le plaisir d'accueillir une "nouvelle" Michelle habitant Buis Les Baronnies. Bienvenue à elle et je pense que nous la reverrons.

Après les échauffements traditionnels, nous sommes allés au-delà du hameau pour emprunter la jolie montée des escaliers menant à la chapelle romane du Saint Sépulcre du XII ème siècle comprenant un alphabet complet gravé dans la pierre.

A travers les chênes verts nous avons pris un sentier très caillouteux montant vers les anciennes carrières (au pied de la Montagne de Rissas) qui ont servi à construire la ville romaine de Vaison. On a pu observer les ornières creusées par le passage des chars.

Là, nous avons fêté les 34 ans d'Elodie, chacun ayant amené gâteaux, chocolats de Pâques et autres gourmandises faites "maison". Une descente plus tranquille nous a permis de contempler les gorges au-delà de la D153 et laissant les "Blaches" à notre gauche nous avons rejoint par groupe de cinq cette route pour aller vers la chapelle de Sainte Marguerite à l'entrée du hameau portant le même nom.

Notre retour s'est effectué de l’autre coté de la vallée avec vue sur les carrières, à travers les champs de cerisiers en fleurs.

S. Mazuir