No module Published on Offcanvas position
Randouvèze - Mairie de Buis-les-Baronnies 26170 +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Le Toulourenc aquatique et ludique

Index de l'article

 

Date : 25/06/2020  Difficulté : Facile 
Accompagnateur : F. Gierts /
C. Formet
Coordonnées UTM :
Participants : 19  Départ : 31T 0672790 4899385 
Longueur : 3,5/6 km Pique Nique : 31T 675877 4898314 
Dénivelée : 20/170 m Difficulté IBP index : 22
Carte IGN TOP 25 n° : 3140 ET 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 15 km SO 

 

Commentaires techniques :

Les informations techniques telles que distances et dénivelées sont sujettes à caution, car le GPS reçoit de nombreux échos des signaux, du fait de la configuration du lieu, en particulier lors de la traversée des gorges.     

Compte-rendu :

Petit compte-rendu de la rando longue du 25/06/2020 :

Le départ de la randonnée se faisait au pont sur le Toulourenc, situé près de la chapelle Notre Dame des anges. Nous prîmes, sous la conduite de F. Gierts, immédiatement de la hauteur, à flanc de falaise, au-dessus des gorges du Toulourenc. Le cheminement était ralenti par des montées abruptes, parfois en devers et par le franchissement de barres rocheuses pour lesquelles la corde emmenée par Francis nous a été d’un grand secours, et pas seulement pour remonter les bâtons de marche laissés au pied des passages délicats.
Tous le monde arriva à bon port, au bord du Toulourenc, afin de se restaurer à l’ombre, en compagnie du groupe de la rando courte.
Le retour se fit dans le lit du Toulourenc, dont la fraîcheur était accueillante. Le niveau de la rivière étant bas, nous ne fûmes pas obligés de nager, tout au plus de porter nos sacs à dos sur la tête pendant quelques mètres.

Le chemin du retour nous a permis de voir la grotte de l’éléphant, située au bord du Toulourenc, au lieu-dit « les Peyrières ». Durant l’été 1977, un groupe de spéléologues regroupés au sein de l’association « Ursus Spelaeus » (ours des cavernes) ont exploré sur l’initiative de Paul Belin, alors enseignant et Principal du Collège H. Barbusse de Buis les Baronnies, les grottes du Toulourenc.
Cette campagne de prospections rentrait dans le cadre de la recherche et de l’identification des témoignages pariétaux se rapportant à « l’art schématique post glaciaire » de la Préhistoire Récente. C’est sur la fin de cette campagne que sera découverte « la grotte de l’éléphant d’Hannibal », selon les termes mêmes de Paul Belin. Dans cette grotte, un dessin aujourd’hui disparu, représentant un éléphant et deux scènes plus complexes où sont représentés des personnages et des animaux de bâts furent découverts. Ces gravures dateraient de l’âge du fer (-800 à +50).

image004 

Un peu plus loin, toujours sur la rive droite, et à mi-falaise, nous avons pu observer les abris sous roche de Beaumes redonnes (certains ont cru discerner un visage faisant un clin d’œil !). Ces abris proposent un ensemble de plusieurs dizaines de trous de poteaux ou de poutres, certains creusés à même le substrat, d’autres dans les parois. L’origine de ces « travaux » est inconnue. Il pourrait s’agir, selon certains, des reliquats de calage d’un habitat médiéval.

En fin de parcours, Francis a conduit un petit groupe dans la grotte de la Baume des Anges, où un conduit relativement vaste (bien que parfois bas de plafond) nous emmène jusqu’à un petit lac souterrain qui se prolonge par plusieurs siphons qui ont coûté la vie, en 1990, à un jeune spéléologue de 20 ans (tragédie rappelée par une plaque sur une des parois de la grotte). Le 20 juin 2020, les secours ont dû intervenir pour évacuer une spéléologue qui avait fait un malaise, à 25 mètres de profondeur, dans la grotte.

Les calcaires constituant les falaises du Toulourenc renferment de nombreuses veines de silex. Au Néolithique (-6 000 à -2 200), cette zone fut occupée par des populations qui utilisèrent les silex, les taillèrent pour s’en faire des armes et des outils. Une trentaine de sites Néolithiques sont répertoriés dans le Toulourenc.

Le traditionnel pot de fin de randonnée se tint au bar du pont à Mollans, prés de la chapelle Notre Dame du pont.

Un grand merci à Francis pour cette superbe randonnée et bonnes vacances avant de nous retrouver pour de nouvelles aventures en Septembre.

 

J.-M. Champanhet

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.