No module Published on Offcanvas position
Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Monieux

Index de l'article

 

Date : 23/05/2021
Difficulté : Facile
Accompagnateur : A. Albert
Coordonnées UTM :
Participants :  16 Départ : 31T 0688745 4881052
Longueur : 9 km Pique Nique :  
Dénivelée : 320 m Difficulté IBP index : 38
Carte IGN TOP 25 n° :
3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 44 km S

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

C’est au départ du plan d’eau de Monieux qu’Annick a décidé de conduire notre groupe de 16 personnes en ce jour de Pentecôte.

Les prévisions météorologiques étaient assez bonnes puisqu’aucune pluie n’était annoncée… Et elles s’avérèrent justes puisque nous eûmes même droit à quelques rayons de soleil ; ce qui est assez rare en ce début d’année 2021.

Quoiqu’il en soit, nous n’avons nul besoin d’avoir un soleil radieux pour nous sentir bien puisque la bonne humeur générale qui règne dans nos rangs, constitue en soi un rayonnement qui imprègne chacun…

La randonnée est facile malgré deux rampes un peu plus sévères qui ralentirent la progression mais sans aucun problème pour nous tous.

Avec un départ du plan d’eau de Monieux à 10h30, nous n’eûmes que 90 mn pour avancer avant que les estomacs ne commencent à crier famine ; mais notre sens aigu de l’esthétique nous incita à poursuivre notre chemin jusqu’à un site offrant une belle vue sur la face sud du Ventoux que nous admirons plus rarement que la face nord, au cours de nos sorties.

Si beaucoup de touristes étaient présents aux alentours de la buvette et du plan d’eau, nous ne croisâmes que de très rares randonneurs !

Sur le chemin du retour, nous poussâmes jusqu’au village de Monieux avec une arrière pensée : un bar…

Mais vu l’heure, la terrasse du restaurant que nous avions en ligne de mire était bondée de convives qui se restauraient. Annick nous proposa une brève incursion chez une de ses amies céramiste et aquarelliste avant de nous décider à rejoindre nos véhicules.

Mais cette fois, nous pûmes faire une petite halte à la buvette du plan d’eau, retrouvant ainsi une habitude oubliée depuis plusieurs mois…

Guy Soubrier