Randouvèze, Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Bédoin Le Coeur GR91

Index de l'article

 

Date : 17/11/2019
Difficulté : Facile
Accompagnateur : B. Bernard
Coordonnées UTM :
Participants : 18
Départ :
Longueur : 10,5 km Pique Nique :
Dénivelée : 350 m Difficulté IBP index :
Carte IGN TOP 25 n° :
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

Dimanche dernier à Montauban sur l'Ouvèze, il n’a pas plu ! Pleuvra-t-il aujourd’hui ?

Nous sommes 18 randonneurs (et randonneuses) à tenter l’experience.

Petite précision : LE COEUR annoncé – il s’agit d’une randonnée locale sur Bédoin intitulée de cette façon et balisée avec un coeur. Nous allons emprunter une partie de ce parcours.

Départ depuis la PISCINE de BEDOIN.

Nous suivons la belle piste balisée (direction Nord Ouest) où un grand troupeau de moutons prisonnier de son enclos attire notre attention – où vont-ils aller bientôt ? (photos)
Nous marchons sur du sable et voyons rapidement d’où vient tout ce sable : nous sommes sur les OCRES DE BEDOIN. C’est l’émerveillement !

A notre droite des falaises d’ocres rouges (photos).

A notre gauche la gigantesque carrière de sables ocrés (photos).

Le paysage est fantastique – à ne surtout pas manquer.

Nous poursuivons notre chemin (il le faut bien) et prenons la petite route vers le nord qui va nous faire passer par le petit hameau DES GARGORY.

Aux Gargory, un panneau nous invite à ralentir : en effet, il y aurait UN CHAT SOURD dans les parages ?

Obéissants nous ralentissons donc puis reprenons notre rythme de croisière après le hameau (nous n’avons pas vu le chat mais avons vu la voiture enfouie sous les clématites – photo).

Nous passons devant LA CHAPELLE DE LA MADELEINE puis poursuivons dans les bois jusqu’au poteau du PATIS. Et au poteau nous prenons la direction Est sur le GR 91.

Le chef nous prévient : montagnes russes à prévoir sur le GR (et montagnes russes il y aura).

Bientôt un bel espace au soleil nous invite à poser nos sacs pour le repas – enfin. ET SURPRISE : comme nous finissons notre délicieux repas, un gigantesque troupeau de mouton mené par un berger et 7 chiens apparaît dans les vignes en face de nous. (photos – photos – photos – photos - photos).

Nous essayons de compter les moutons (La méthode de compter les pattes et de diviser par 4 ne fonctionne pas – personne n’est d’accord ! Le berger nous renseigne : il y à 798 moutons et 2 chèvres.

Après cet instant magique, nous reprenons notre chemin sur le GR – toujours en « montagnes russes ». Et enfin, nous descendons au CARREFOUR DE PIERRAVON.

Là, nous prenons le GR 91 B sur notre droite (azimut sud). Cette piste nous ramènera vers Bédoin – si nous avions pris à gauche vers le Nord cela nous aurait amenés à gravir le MONT VENTOUX : nous ferons cela une autre fois.

Retour facile dans la campagne. Avec une dernière petite côte dans les ocres (photo de Bernadette qui empêche un gros caillou de descendre plus bas !).
Les appareils photos ont chauffés aujourd’hui : les photographes penseront-ils à envoyer quelques photos au Webmaster ?

Pour finir, nous traversons le village pour revenir au parking de la piscine.

ET VOUS SAVEZ QUOI : PAS UNE GOUTTE DE PLUIE CE DIMANCHE.

LES BORNES :
Une série de bornes numérotées sur le GR nous a intrigué.
MERCI à Elibabeth qui a fournit l’information : au début du 20ème siècle ces bornes définissaient la limite entre les zones cultivables et les zones boisées lors du reboisement du Ventoux engagé à cette époque.

Anne TITEGOUTE

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.