No module Published on Offcanvas position
Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Le Grand Marignon

Index de l'article

 

Date : 27/05/2021  Difficulté : Modérée 
Accompagnateur : B. Bernard 
Coordonnées UTM :
Participants : 12  Départ : 31T 0687449 4870529 
Longueur : 15,5 km Pique Nique : 31T 0690741 4874694 
Dénivelée : 710 m Difficulté IBP index : 70 
Carte IGN TOP 25 n° :
3242 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 35 km Sud 

 

Commentaires techniques :

Cette randonnée a été parcourue à la vitesse moyenne de 2,4 km/h, tandis que la vitesse en déplacement est de 3,4 km/h.

Le pourcentage moyen de la montée s'établit à 8,9%, celui de la descente à 10%.

Michel Rosati. 

Compte-rendu :

Après être restés bloqués chez nous pendant bien longtemps, nous sommes enfin libérés.
Bernadette en profite pour nous faire randonner un peu plus loin et nous propose une randonnée dans les environs de ST SATURNIN LES APTS.

Après un peu de route (1h25) nous arrivons à notre point de départ au début de la PISTE DE VEVOUIL.

Nous allons suivre la RANDONNEE N°16 LE GRAND MARIGNON.
Cette randonnée est balisée par l’Association de Randonnée Pédestre Saturninoise qui a fait un super travail – BRAVO A EUX- Nous suivrons les POINTS VERTS du balisage.

Cette rando nous fera remonter par trois magnifiques ravins sur les hauteurs du plateau ; puis ensuite, comme il se doit, nous redescendrons jusqu’à notre point de départ.
Nous commencerons par le RAVIN DU GRAND MARIGNON, puis nous poursuivrons par le RAVIN DU GREAU et finirons la montée par la COMBE DES BABALADIERS.

Ces ravins nous plongent dans un monde mystérieux de falaises et d’ombres fraiches (fraicheur bien appréciable par cette matinée déjà chaude).

Et au bout d’un petit kilomètre, nous entamons une montée supplémentaire pour aller visiter : LA BAUME ROUSTAN.

Cette grotte gigantesque est à ne pas manquer si vous passez dans le coin.
Et Bernadette – qui est curieuse – se demande quels peuvent bien être ces oiseaux colorés qui cherchent noise aux nombreux Choucas des Tours qui nichent dans les falaises ?

Nous redescendons, et alors, l’inévitable se produit : nous sommes attaqués par un homme des cavernes qui nous lance des pierres. Nous nous échappons.
Il faudra bien qu’un jour nous fassions une enquête pour savoir qui est cet homme féroce qui nous apparaît chaque fois que nous visitons une grotte (penser demander à Francis : il sait peut-être quelque chose).

Nous continuons notre montée et arrivés au lieu-dit LES TROIS TERMES (jonction des communes de St Saturnin, Sault et Lioux) nous prenons la piste vers le Nord-Est (vue sur le Ventoux) jusqu’à notre salle à manger ; c’est l’heure du pique-nique. Nous en avions bien besoin.

Nous reprenons notre randonnée (avec enfin un peu de plat) puis entamons la descente en suivant un superbe sentier en sous-bois (il s’agit là d’un ancien chemin communal que le club de St Saturnin a réouvert : (encore BRAVO). Vues dans le lointain sur LE MOURRE NEGRE qui est le sommet du GRAND LUBÉRON.

Hélas, le beau sentier en sous-bois se prolonge par une piste caillouteuse et après un nouveau petit sentier de sous-bois, une nouvelle piste caillouteuse prend la suite.

Et en bas de ces pistes, nous perdons notre meneuse Bernadette qui elle vient de perdre son genou droit.

Heureusement Michel est là qui reprend la direction de la randonnée pendant que Bernadette attend tristement sur le bas-côté que Francis vienne la chercher tout à l’heure en voiture.

Le groupe remonte un peu jusqu’au petit hameau de VEVOUIL, puis enchaîne sur la descente dans le ravin du PETIT MARIGNON, où les randonneurs attentifs peuvent voir au loin sur leur droite
la gigantesque BAUME ROUSTAN que nous avons visité ce matin.

Soyez tranquilles, Francis notre homme orchestre n’a pas oublié d’aller chercher Bernadette dans son fossé – UN TRES GRAND MERCI A FRANCIS

LE « TICHODROME ECHELETTE »
Après avoir réfléchi (un peu) et consulté son immense documentation, Bernadette pense que les oiseaux colorés vus ce matin dans la grotte sont des Tichodromes échelette.
Se sont des oiseaux qui grimpent le long des rochers pour capturer les insectes.
Oiseaux migrateurs très localisés et très beaux – diagnostic de Bernadette : à confirmer par un ornithologue plus compétent qu’elle.

 Albert HEZINAT

Note du webmestre : Admirer les talents de dessinatrice de Bernadette qui illustre les fameux Tichodromes échelette (voir les 2 photos dans la diaporama).