Randouvèze, Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Chamouse par Somécure

Index de l'article

 

Date : 21/05/2020  Difficulté : Difficile 
Accompagnateur :  M. Rosati Coordonnées UTM :
Participants :  14 Départ : 31T 701759 4905049 
Longueur : 15,2 km Pique Nique :
Dénivelée : 867 m Difficulté IBP index :  81
Carte IGN TOP 25 n° : 3239 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 25 km Est 

 

Commentaires techniques :

Cette randonnée est « un classique » de Randouvèze. Elle a été parcourue et commentée en détails le 6 juin 2014 et à nouveau réalisée le 10 octobre 2017 (voir sur le site).
En 2017, l’itinéraire a été modifié et la randonnée est proposée dans le TopoGuide PN19 (Le Parc Naturel régional des Baronnies Provençales) ; randonnée qualifiée de « difficile » d’une distance de 18,5 km pour une dénivelée de 830 m. Le point de départ est à Ruissas et on atteint Somécure en passant par le col de la Chapelle.
En conséquence, les traces que l’on trouve sur notre site, ne sont plus valables pour rejoindre Somécure directement. En effet, au point 31T 705085 4905547 (lieu-dit Les Sestrières, indication d’altitude 1082 m sur la carte IGN), le sentier qui descend n’est pas autorisé au passage (balise croix jaune).
Notre meneur a trouvé une alternative pour ne pas marcher jusqu’à Ruissas, mais nous ne conseillons pas de de suivre nos traces dans cette zone broussailleuse et privée…

G. Thouard.

L'altitude initiale était de 780 m.
L'altitude maximale atteinte a été de 1532 m.
La moyenne de déplacement a été de 3.6 km/h.
La moyenne globale a été de 2 km/h.

M. Rosati. 

Compte-rendu :

"Nous étions 14 à quitter à 9h15 le petit village de Somécure sous un beau soleil. Nous sommes entrés très vite dans le vif du sujet en attaquant une montée assez raide sur une piste forestière serpentant au milieu de pins. La randonnée de la semaine dernière ayant permis de se remettre en forme, le rythme était soutenu mais n’empêchait pas de s’arrêter pour admirer le paysage et les fleurs (nombreuses orchidées entre autres). Le temps très clair permettait d’admirer le paysage sur 360°, jusqu’aux sommets encore enneigés du Dévoluy.

Une plateforme ouvrant sur un magnifique panorama nous accueillit pour le pique-nique. La tendance était plutôt au farniente, mais la montée n’étant pas terminée il fallut reprendre nos bâtons (de pèlerins) pour arriver au sommet de Chamouse (1532 m). La prairie était parsemée de fleurs créant une mosaïque de couleurs, pour le plaisir des yeux.

La descente, passant par le cabanon Laugier, fut compliquée par la présence de clôtures modifiant la trace en possession du meneur qui nous a guidés sur des « sentiers » tout sauf évidents et nous a ramenés à bon port. Merci à lui pour cette belle randonnée."

Jean-Michel.

"Chamouse devient l'Everest des Baronnies : en ce jeudi de l'Ascension, obligé de faire la queue (distance sociale respectée) pour faire un selfie au sommet"

Philippe.

"Mon Ascension à moi c'était Chamouse, avec bien sûr des efforts récompensés sur les crêtes où le panorama et les prairies de fleurs nous attendaient, toujours aussi magnifiques. Merci Michel pour cette rando."

Nicole.

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.