No module Published on Offcanvas position
Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Autour de Vanige

Index de l'article

 

Date : 01/04/2021 Difficulté : Difficile 
Accompagnateur : P. Jouve  Coordonnées UTM :
Participants : 12  Départ : 31T 0690679 4910551 
Longueur : 14,2 km Pique Nique :
Dénivelée : 810 m Difficulté IBP index : 76 
Carte IGN TOP 25 n° : 3139OT/3239OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  20 km ENE

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

Malgré une annonce catastrophique de notre ministre et les nouvelles effrayantes de 2 clubs rando (piégés par la gendarmerie), nous décidons de maintenir notre sortie de ce jeudi 1 avril : autour de la montagne "Vanige”. Saviez-vous que son nom vient du nom d’un Dieu païen nommé "Vaginius" (poisson d’avril) - Excuses - "Gabinus" est le nom exact de ce dieu qui protégeait la vallée de Lemps ? Personnellement j’aurais préféré "Bacchus".
Bref, départ de “la Bâtie Verdun”, nous sommes juste dans les clous… 12 personnes. 2 groupes de 6 avec 10 m entre les groupes et 1,50 m entre les marcheurs.

Malgré la bonne organisation de départ, il me fallut après quelques centaines de mètres appeler notre meneur pour faire respecter les normes car la gendarmerie dans leur 4X4 nous suivait de très près. (poisson d’avril !).

Après une bonne montée, nous arrivons au “rocher perché” (poisson d’avril) “rocher percé" bien sûr ! Petit repos puis nous descendons en direction de “la chenille verte” (poisson d’avril) c’est “la chèvre verte”.

Après un bon 120 m de dénivelée positive nous atteignons notre endroit de pause déjeuner appelé “les Turcs” (ici pas de poisson d'avril, discrétion oblige). Le nom des Turcs  vient de ce que les anciens donnaient ce non à un rocher très pointu.

Le propriétaire du site est un sérieux passionné tant les restaurations sont de qualité, le tout dans un lieu pratiquement inaccessible et peut-être sans eau, ni électricité. Nous avons également sur le même site pu observer les vestiges d’une bâtisse construite sur un plan particulier : la construction était organisée autour d’un pilier central soutenant toutes les poutres de la toiture. (pas poisson d’avril)
Déjeuner presque digéré nous remontons vers le pas de Corbière (ne serait-ce pas un bon millésime ou une nouvelle sorte de bière).

Après le col “de Gifort" nous suivons un sentier (merci Pierre pour avoir tronçonné les 3 ou 4 pins couchés en travers du chemin) qui nous amène au col ”de la Coste”.

A cet endroit, nous explique Pierre Jouve, le Dr Bernard a organisé des fouilles au sommet de la crête et a découvert des restes d’outils et autres. Il en a déduit que ce fut un poste d’observation, de ravitaillement et de relais poste. Situé à la croisée de trois vallées, celle de l’Ouvèze, celle de Ste Jalle et celle de Lemps, ce poste occupait une situation très importante dans la région. Pour le relais poste, il fallait avoir beaucoup de courage pour aller chercher le courrier espérant que ce soit de bonnes nouvelles et pas trop de factures ! Et pas tous les jours !

Nous terminons par une descente agréable (sauf pour nos genoux) et en finale nous retrouvons nos véhicules sans gendarme autour !

Merci Pierre pour cette très agréable rando et tes explications venant de la bouche d’un véritable  autochtone.

Frangin 6


Photographies :

Cliquez sur la photo pour l'agrandir et démarrer le diaporama...

 

Trace : M. Rosati

Le téléchargement des traces n'est accessible qu'aux visiteurs enregistrés... Créez un compte !

{gpxtrackmap}Jeudi/2021/vanige.gpx{/gpxtrackmap}