Randouvèze - Mairie de Buis-les-Baronnies 26170 +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Sommet de Bergiès

Index de l'article

 

Date : 08/10/2020  Difficulté : Difficile 
Accompagnateur : Ch. Elbaze  Coordonnées UTM :
Participants : 24  Départ : 31T 702682 4897865 
Longueur : 15,1 km Pique Nique : 31T 700591 4897532 
Dénivelée : 720 m Difficulté IBP index : 72 
Carte IGN TOP 25 n° : 3240 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 22 km ESE 

 

Commentaires techniques :

Cette randonnée est décrite dans le TopoGuide® PN19 « Le PNR des Baronnies Provençales … à pied »®, référence du circuit PR25.
Le parking est situé à l’entrée nord de Séderon le long de la D542 (point 31T 702682 4897865 – altitude 799 m).

Nous suivons consciencieusement l’itinéraire du TopoGuide® et constatons que le poteau « Le Rieu » mérite une déclaration « Suricate » ; bien que réparé par des randonneurs locaux, il manque une lame directionnelle et la bague d'identification est illisible.
Au point n°3 (31T 699606 4898237), nous revenons sur nos pas pour chercher et finir par trouver le « pont » très peu visible après lequel on quitte la piste principale pour franchir le Rieu et entrer dans le bois.

Au « Petit Col » (31T 699354 4897291 – alt. 1155 m), deux possibilités : descendre à droite en direction du « Col de Lombard » ou suivre la variante accès direct par la crête dans le pelouses où ne se trouve aucun troupeau.

Suivant l’envie et « la forme » de chacun, le groupe se divise pour grimper les 200 derniers mètres de dénivelée, sous un ciel tout bleu, seulement strié par le vol de 7 ou 8 vautours…
Au point 31T 700462 4897353 les deux variantes se rejoignent et là encore les randonneurs ont le choix : atteindre le Cosmodrome et les antennes par la route d’accès, soit en suivant un sentier direct en bord de crête, orienté NE que nous reprendrons d’ailleurs à la descente.

Bien entendu, la pause déjeuner a été propice aux échanges et la contemplation d’un panorama à 360°, vue sur Le Buc, Le Rocher de Mévouillon, Croc-Bouverège, Chamouse , et déjà la neige très blanche du côté du Vercors.

Encore une possibilité de variante entre les km 9 et 10, en grimpant sur « La Crau » plutôt que de suivre la route. Nous nous retrouvons tous ; Christine et Francis ont compté …, pour prendre la photo des participants, puis suivre la route et la fin du descriptif jusqu’au parking.

Nous avons marché durant 4h41mn à une moyenne de 3,2 km/h. Si l’on cumule 1h56mn d’arrêts, la moyenne globale s’établit à 2,3 km/h. La pente moyenne en montée est de 10,9 %, et de 10,2 % en descente ; sur 1,8 km la pente moyenne montante a été supérieure à 15 %.
Merci à Christine pour cette très belle randonnée dans les Hautes Baronnies.

Georges

Compte-rendu :

Au parking sur le côté de l’église et au bord de La Méouge, les 20 « randouvèziens » en provenance de Buis et de Montauban retrouvent un groupe de 4 personnes de Séderon, emmenés par Gérard Pol, président de l’Association Randophil.
Gérard est accompagné de son épouse Odile et par deux fidèles randonneuses Annie et Nicole.

J’apprends que le nom de l’association « Randophil » rend hommage à Philippe Rispal (1939 – 1991), qui a tracé plusieurs itinéraires dans la région, avec quelques amis passionnés ; par exemple la très belle montée dans les bois qui débouche au croisement « Fond de Buc » ; c’est pentu, mais très beau !.

Les relations entre nos deux associations aux territoires connexes sont anciennes et nous partageons au cours de cette journée des souvenirs, le plaisir de randonner ensemble et de futurs projets autour de l’épeautre et des étoiles ...

Merci Gérard d’avoir accepté de nous accompagner, d’avoir ajouté la « touche locale » qui a permis – entre autres choses - à une volée de tables et de chaises de sortir du bar/presse/épicerie qui accueille notre convivial pot de fin de randonnée.
Georges.

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.