Randouvèze, Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

La Dragonnière

Index de l'article

 

Date : 20/02/2020  Difficulté : Modérée 
Accompagnateur : C. Ricard  Coordonnées UTM :
Participants : 19  Départ : 31T 710968 4903604 
Longueur : 17,3 km Pique Nique : 31T 713483 4905983 
Dénivelée : 710 m Difficulté IBP index : 74
Carte IGN TOP 25 n° : 3239 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 30 km Est 

 

Commentaires techniques :

Le long de la route de la vallée de la Méouge, les prés sont couverts de gelée blanche,
mais le soleil déjà réchauffant nous accueille au parking de la mairie de Ballons au point 31T 710968 4903604.

Notre ami Claude nous guidera sur une grande partie de l’itinéraire de la randonnée dénommée « La Dragonnière », circuit n°10 du fascicule « Randonnées Hautes Baronnies » édité par la Communauté de Communes des Baronnies en Drôme Provençale.

Au point noté 2 (31T 712242 4904597), nous poursuivons sur la piste équestre et pédestre jusqu’au point 31T 714613 4905936 « Le Grand Grès » (alt. 996 m) , intersection avec le GRP Tour du sud Buëch Méouge. Nous prenons ce GRP direction ouest, jusqu’au Pas de Sainte-Colombe (alt. 1199 m), point n°4 du circuit 10 que nous suivrons maintenant jusqu’au retour à Ballons.
Plus exactement, après la pause déjeuner au soleil chaud de ce mois de février, une partie du groupe, emmenée par Jean-Pierre, continue sur la crête, support du GRP Tour des Baronnies Provençales.

Les deux groupes se retrouvent au Pas du Lavavour (1271 m). Les uns ont admiré le sommet de la Dragonnière depuis la crête ; les autres ont vu distinctement la faille caractéristique au travers de la forêt de hêtres et en contournant des plaques de glace.
La descente s’effectue en sous-bois sur le versant nord. Plus loin, le sentier devient chemin et suit le flanc de la Montagne de Chabre jusqu’au « Col Saint-Jean, altitude 1159 m».

Nous avons marché durant 5h04 à une moyenne de 3,47 km/h. Si l’on cumule 2h09 d’arrêts, la moyenne globale s’établit à 2,4 km/h. La pente moyenne en montée est de 8,5 %; elle est de 9,2 % en descente.

A l’arrivée, Michel Rosati a expliqué la cotation affectée à cette randonnée : le calcul de l’IBP est de 74, ce qui correspond à coefficient d’effort égal à 3 pour la plupart d’entre nous ; les coefficients de technicité et de risque sont évalués à 3 voire 2 pour la plus grande partie de l’itinéraire.

Merci à Claude pour cette randonnée sur la Montagne de Chabre, riche en points de vue sur les sommets environnants et plus lointains des Alpes.
Georges Thouard.

Compte-rendu :

En ce 20 février 2020, le printemps a fait un clin d'oeil à l'hiver.

Au sortir d'une belle cédraie, voici les perce-neige qui fleurissent à côté d'un reste de neige.

A l'est et au nord, les sommets enneigés de Barcelonette et du Dévoluy nous invitent sur leurs pistes.

A travers un léger rideau de fayards, le rocher troué de la Dragonnière se découpe dans le ciel bleu et incite le curieux à s'y aventurer.

Dans le lointain, le Ventoux et Chamouse semblent côte à côte et surveillent ce merveilleux panorama.

Une douce chaleur nous a accompagnés en cette belle journée, partagée avec nos amis restés chez eux et que nous embrassons très forts.

Merci à Claude.

Claudine Elbaz

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.