Randouvèze, Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Le Trou du Furet

Index de l'article

 

Date : 16/01/2020  Difficulté : Modérée 
Accompagnateur : J-J. Roudet  Coordonnées UTM :
Participants : 27  Départ : 31T 660020 4933548 
Longueur : 9,3 km Pique Nique : 31T 660049 4935848 
Dénivelée : 760 m Difficulté IBP index :  72
Carte IGN TOP 25 n° : 3038 E 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 36 km NNO 

 

Commentaires techniques :

Vingt-sept randonneuses et randonneurs se retrouvent au parking du Vieux Village de Poët-Laval, à proximité du cimetière au point 31T 660020 4933548 (alt. 400 m).

La montée régulière sur un vieux chemin suit le GRP Tour du Pays de Dieulefit jusqu’au point 31T 658871 4935579, après le poteau Font Estrèche (alt. 600 m). Nous prenons azimut Est sur un sentier avec un profil de montée soutenu jusqu’à la partie rocheuse qui annonce le Trou du Furet.
Suivant l’envie de chacun, c’est le moment d’une visite prudente jusqu’à l’arche et de la photo souvenir.

Nous montons sur le plateau et trouvons facilement un bel endroit pour la pause pique-nique (point 31T 660049 4935848 – alt. 787 m).

Après l’habituel partage convivial, la plupart des participants continuent en direction de la Montagne du Poët, d’où le point de vue s’élargit jusqu’au Vercors au nord-est et jusqu’à la vallée du Rhône à l’ouest. A nos pieds au nord se trouve le village d’Eyzahut, le gros bourg au nord-ouest est sans doute Charols.

La descente, plutôt caillouteuse, d’une longueur de 3 km, s’effectue dans une zone boisée azimut plein sud.

Nous avons marché durant 3h11 à une moyenne de 3 km/h. Si l’on cumule 1h49 d’arrêts, la moyenne globale s’établit à 1,9 km/h.
Le profil de la journée se compose de 4,6 km de montée, de 0,3 km de plat (dénivelée inférieure à 1%) et de 4,3 km de descente.
La pente moyenne en montée est de 15,9 % et de 17 % en descente.

Notre randonnée s’est achevée par une visite du Vieux Village, toujours aussi beau, et désert en cette saison.

Nous n’étions pas venus en ce lieu depuis octobre 2013 ; merci à Jean-Jacques pour nous avoir fait découvrir ou redécouvrir ce coin de Drôme dominant la vallée du Jabron.

Georges Thouard

Compte-rendu :

 Le compte-rendu s'enrichira si vous envoyez "une phrase" à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour commenter cette journée. Merci !

Pendant toute la rando j'ai fredonné la chanson de Nolwenn Leroy "j'entends le loup, le renard et la belette...j'entends le loup et le renard chanter...etc.
Il m'est même arrivé d'imaginer une nouvelle fable de Jean de la Fontaine : "Le randonneur et le furet" avec comme final: "rien ne sert de courir car même en marchant tu verras le trou du furet."
Francis.

"Le Trou du Furet, c'est d'abord une bouche effrayante qui semble vouloir vous avaler tout cru; et dès qu'on y descend, c'est une grande fenêtre ouverte sur la vallée verdoyante et paisible d'Eyzahut. Un drôle de coco, ce furet ! ".  Claudine.

 

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.