Imprimer

Arfuyen

 

Date : 09/01/2020
Difficulté : Difficile
Accompagnateur : Ph. Chevrier
Coordonnées UTM :
Participants : 34
Départ : 31T 0670434 4893202
Longueur : 17,1 km Pique Nique :
Dénivelée : 820 m Difficulté IBP index : 75
Carte IGN TOP 25 n° : 3040 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  22 km OSO

 

Commentaires techniques :

34 participants, 17,1 km, 820m de dénivelée
Point de départ et d'arrivée : parking de l'Eglise à Malaucène.
Suivre en direction de l'Ouest le GR4, vous retrouverez un GR de pays au point 'Les Issards', les suivre en direction du Nord jusqu'au col de la Chaîne, 200 m après le col vous quitterez les GR par la droite (croix bleu). Absence totale de balisage, prévoyez une trace GPS. Vous retrouverez les GR au Pas du Loup ou la Pousterle sur le poteau. Les suivre d'abord en direction du Sud puis rapidement après un carrefour vers l'Est jusqu'au col de la chaîne. Restez côté gauche de la route et dès le début de la descente vers emprunterez un chemin parallèle direction Est (balisage jaune), traversez la route, suivre un sentier (balisage jaune) qui vous ramènera à Malaucène par le col de Ronin que vous avez empruntez à l'aller.

Ph. Chevrier

Compte-rendu :

Face à ma page blanche, je me suis rappelé une conversation entre d'honorables Randouvèziennes et Randouvèziens lors de la randonnée : "on a fait la crête avec Clément... mais quand?".
Je consulte notre bible (randouveze.fr), la crête a bien été parcouru par 25 participants le 23 septembre 2010, mais le point de départ était différent, ouf, ouf ce n'est pas un plagiat et je peux reprendre le compte rendu de Clément qui reste d'actualité jusqu'au Pas du Loup.

Arfuyen ? Arfuyen ! Mais où est-ce ?

Tout le monde ou presque dans notre région est passé à côté, sans jamais remarquer le petit massif qui longe la route départementale entre Vaison la Romaine et Malaucène.

Il n'est pas prestigieux comme le Mont Ventoux ou les Dentelles de Montmirail, il est coincé entre les deux et ne possède pas leurs atouts !

D'ailleurs, depuis presque vingt ans que Randouvèze existe aucun de ses membres n'avait arpenté les sentiers de cette colline, maintenant ce sera chose faite. Il faut dire que les sentiers existent mais ne sont plus entretenus depuis longtemps et surtout ils ne sont pas balisés, dommage car le coup d’œil depuis la borne géodésique qui marque son sommet (648 m) est superbe, on domine la plaine de Malaucène avec le Ventoux en arrière plan, et, si l'on fait un tour d'horizon rapide, les dentelles de Montmirail, les collines des Baronnies, la plaine de Vaison et même au loin les évaporateurs de Tricastin, et les éoliennes de Monjoyer.

Ensuite, ce sera une balade d'une quinzaine de kilomètres dans le massif forestier coincé entre Arfuyen et les rives de la vallée du Rhône au niveau de Sablet et Séguret, nous emprunterons tour à tour une portion de GR4, des parties du GRP Tour des dentelles de Montmirail, mais le plus souvent, de petits sentiers inconnus, sauf de l'accompagnateur qui a passé ici une partie de sa jeunesse, qui est loin maintenant.

Le soleil est bien présent, pas de vent, plus très chaud, une période idéale pour serpenter dans ces bois provençaux entrecoupés de ravins et où le sentier est une succession de montées et de descentes, tantôt avec un sol fait de graviers, d'autres moments où les lapiaz en descente sont plus techniques et de bons sentiers (velours), ceux ci sont quand même rares !

Aujourd'hui la sacro-sainte pose pique nique se fera à midi pile au pied du « Pas du loup », elle sera un peu plus longue car la progression a été rapide et le temps ne nous pousse pas !

Après une heure et demie de pause, départ pour nous diriger vers les Grieux puis le valat des églantines et se retrouver prés de la Croix de la verrière, on serpente ,on serpente !

Ensuite, je vous l'ai dit, l'accompagnateur a été jeune il y a longtemps, petit passage dans ce qui a été un verger de fruitiers et est maintenant un « ermas » de ronces et de genets, les marcheurs ne sont pas des sangliers et le demi tour s'impose !

Nous reprenons la bonne route, un peu « escaragna » quand même, puis sur de bons chemins, par La Ribaude, Paban nous revenons vers le pont rouge où se trouvent nos véhicules, avec cette fois, et c'est la partie la plus dangereuse du périple, le long de la route départementale D 938, entre Vaison et Malaucène qui est très fréquentée, prudence, prudence, en file indienne au plus près du fossé !

Bref, on a perdu personne, cette balade est la première de l'automne et je pense a permis, pour certains d'entre nous, de découvrir un nouveau circuit.

Pour cette nouvelle randonnée, nous sommes 34 réunis sur le parking de l'Eglise de Malaucène, le circuit a une forme de 8 ayant pour centre le col de la Chaîne. Le premier quart s'effectue sur un sentier (GR 4) , en léger sous bois avec vue sur Suzette et les Dentelles jusqu'au col, ensuite pour le 2ème quart, le ravisant passage en crête et sa descente technique (absence de balisage, ). Le 3ème quart débute par le passage à gué de la combe Fréou, la montée au Pas du Loup (la Pousterle), où nous retrouvons notre GR 4 qui nous ramène au col. Pour le dernier quart, nous suivons un sentier balisé en jaune qui nous ramène au parking.

La même conclusion: 9 années plus tard, Randouvèze garde le cap, personne n'a été perdu lors de cette randonnée, du moins je l'espère, je n'ai pas compté au retour. (les gazelles étaient méfiantes, un meneur débutant, un circuit non balisé).

Ph. Chevrier

 


Photographies : G. Mary

 

Nouveau : Cliquez sur la photo pour l'agrandir et démarrer le diaporama...

 

Trace : Ph. Chevrier

Le téléchargement des traces n'est accessible qu'aux visiteurs enregistrés... Créez un compte !

{gpxtrackmap}Jeudi/2020/arfuyen.gpx{/gpxtrackmap}

 
Vaucluse
Difficile
CHEVRIER Philippe
2020
Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.