Col de la Posterle

Date : 29/04/2018  Difficulté : Facile 
Accompagnateur : J & F. Girel  Coordonnées UTM :
Participants : 10  Départ : 31T676967 4907409  
Longueur : 8 km Pique Nique :
Dénivelée : 380 m Difficulté IBP index :
Carte IGN TOP 25 n° :  3139 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 5,3 km NNE 

 

Commentaires techniques :

 En partant du cimetière, tourner une première fois à gauche direction sud-est en descendant la route, puis une nouvelle fois à gauche en montant en direction des maisons du Hameau de La Bâtie. Tourner en droite vers l'est en passant au-dessous des maisons.
300 m. plus loin (au niveau d'un virage à droite) emprunter à gauche, plein nord, le chemin montant (goudronné sur le début).
Poursuivre la montée en suivant les balises jaunes. On s'élève rapidement, le sentier se rétrécit pour devenir une sente étroite et raide avec des blocs rocheux à enjamber. 

Arrivée au Col de la Posterle (893 m.) après une heure et quart de marche environ. Tourner à l'est, passage au Col du Linceul, puis à celui de Milmandre. 

Emprunter à droite la large piste descendant en lacets au sud en direction du hameau des Brunots, où l'on tourne à droite direction nord-ouest le long des vergers pour rejoindre le hameau de La Bâtie et le parcours du début.

Jack Girel

Compte-rendu :

 La météo n'est pas très favorable en ce dimanche de printemps. Malgré tout, dix randonneurs fidèles se retrouvent au rendez-vous pour affronter les éventuels éléments.

Nous suivons la suggestion de Michel qui, plein de sagesse, propose de raccourcir la randonnée en partant de La Bâtie et non pas du cimetière (si nous sommes trempés, il sera agréable de retrouver les voitures un peu plus tôt).

La grimpette s'effectue tranquillement malgré le vent fort et les gros nuages menaçants. Le paysage très vaste s'étend sous nos yeux au fur et à mesure que nous montons. Nous devinons des averses ici et là dans le lointain, mais restons optimistes malgré quelques gouttelettes de temps à autre.

Arrivée au Col de la Posterle où nous revêtons les vêtements coupe-vent car il ne fait vraiment pas chaud. Petit goûter de rigueur. Passage au Col du Linceul où nous admirons quelques orchidées encore en boutons (le soleil essaie même de se montrer) et poursuivons notre chemin jusqu'à Milmandre.
Descente paisible jusqu'au hameau des Brunots – la pluie reste discrète, juste quelques petites gouttes intermittentes.

Lorsque nous rejoignons les voitures, l'eau se met à tomber à verse. Quelle bonne décision d'avoir suivi les conseils de Michel !
Sympathique fin de journée autour du verre de l'amitié partagé à Buis, alors que dehors la pluie s'intensifie.

Françoise GIREL

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.