Randouvèze, Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Garde Grosse

Index de l'article

 

Date : 13/02/2020  Difficulté : Difficile 
Accompagnateur : J-J. Roudet  Coordonnées UTM :
Participants : 20  Départ : 31T 672896 4910848 
Longueur : 11,5 km Pique Nique : 31T 671259 4911867 
Dénivelée : 865 m Difficulté IBP index : 83
Carte IGN TOP 25 n° :  3139 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 11 km NW 

 

Commentaires techniques :

Par un temps frisquet, vingt randonneuses et randonneurs se retrouvent en bordure de la D185 au col de la Croix Rouge à 3 km de Châteauneuf-de-Bordette au point 31T 672896 4910848 (alt. 518 m).

Direction nord en suivant le GR®9, très proprement balisé ; au nord du lieu-dit « Les Bayles », après une dizaine de mètres sur une petite route, il est aisé de voir notre programme de montée qui alterne des marches assez hautes parfois et des passages caillouteux en forêt.
A l’altitude de 776 m, nous « tangentons » la route qui mène aux pylônes de télécommunications.

Le sentier monte tout droit, perpendiculaire aux courbes de niveau ! Une deuxième et une troisième fois nous traversons l’épingle à cheveux de la route et continuons le sentier qui arrive au pied des pylônes (alt. 944 m). A côté se trouve un bâtiment en bois, abandonné, donc bien abîmé. Il a servi de poste de guet dans la prévention des incendies.

La descente, d’abord un sentier rocheux pour VTTistes chevronnés, est orientée SW jusqu’au point 31T 671068 4911 (alt. 804 m), puis NW plus pentue encore. Après la traversée du ravin de Saint-Jaume, le parcours en sous-bois devient plus doux.

A proximité du point de notre pause-déjeuner il existait le départ d’un sentier qui permettait de rejoindre le col de la Croix. Lors de la reconnaissance, notre meneur et des collègues l’ont recherché en vain !
La configuration terrain a probablement été modifiée pour laisser place à des pistes de descente VTT. Ce qui démontre une fois de plus la nécessité de retourner sur le terrain avant de conduire les randonnées...

En conséquence, au point 31T 671413 4912512, nous empruntons la route jusqu’au col de la Croix. De là, nous suivons la piste dans la Forêt Domaniale du Coucou jusqu’au lieu-dit « Les Mayets ». En ce point nous descendons puis remontons un sentier boueux qui nous amène dans une forêt de châtaigniers plus que centenaires, plantés par des agriculteurs; la plupart sont secs et tourmentés ; ils témoignent de la présence humaine dans ce secteur.
Nous bouclons notre périple au nord de l’église Saint-Michel que nous aurons la chance de pouvoir visiter.

Nous avons marché durant 3h37 à une moyenne de 3,2 km/h. Si l’on cumule 2h16 d’arrêts, la moyenne globale s’établit à 2 km/h. A noter les rampes parfois rudes : 1825 m parcourus à un pourcentage compris entre 15 % et 30 %, et 600 m entre 30 % et 55 %.
Merci à Jean-Jacques pour cette randonnée qui nous a permis de gravir Garde Grosse par des voies moins habituelles.

Georges Thouard.

 Compte-rendu :

Avant de sortir de la forêt de châtaigniers, nous avons tous remarqué les boules de pierre qui ornent des parois rocheuses, comme si la « montagne avait accouché de boules naturelles ». Cette formation géologique ne serait pas clairement expliquée.
A la Ferme du Moulin (privée), à Chateauneuf de Bordette, il existe un petit bassin orné de ces boules, comme sorties d’un ruisseau.

Ces boules auraient servi de projectiles jusqu’au XVIème siècle...

boules chateauneuf de bordette 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.