Le tour de La Roque-Alric

Index de l'article

 

Date : 08/09/2019  Difficulté :  Facile
Accompagnateur :  D. Fétisson Coordonnées UTM :
Participants : 22  Départ : 31T 0665311 4889862
Longueur : 5,2 km Pique Nique :
Dénivelée : 305 m Difficulté IBP index : 37 
Carte IGN TOP 25 n° : 3040 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 33 km SO 

 

Commentaires techniques :

Voir trace...

Compte-rendu :

En ce dimanche ensoleillé mais venté de début septembre, 22 marcheurs se sont retrouvés, manifestement avec un réel plaisir, après deux mois d’un été trop chaud pour pratiquer leur activité sportive favorite.
Pour cette reprise, le programme était particulièrement léger puisque la randonnée ne faisait qu’un peu plus de 5 km et 300 m de dénivelée avec une courte montée assez raide.
Le départ de cette balade se trouvait près du cimetière d’un magnifique village provençal de Vaucluse : La Roque-Alric et nous allions, en direction de l’est, monter vers le Devès et ses 520 m d’altitude.
Au départ, le sentier est balisé de disques bleus plus ou moins visibles car dessinés sur les grosses pierres qui ne manquent pas sur ce circuit !
De beaux panoramas s’offrent à nous tout au long de cette première partie de la sortie. La vigne est bien sûr la culture dominante et les parcelles d’un vert lumineux contrastent avec les bois de chênes verts plus sombres et autres végétaux des garrigues.
Près du Devès, une vue magnifique s’ouvre sur Le Barroux et plus au nord sur le monastère de Ste Madeleine.
Daniel, qui manifestement a bien reconnu la randonnée, nous propose une halte pour le pique-nique dans une zone moins exposée au Mistral et offrant un beau paysage à nos yeux.
Les traditions perdurent et le repas est joyeux bien que nous soyons assez dispersés le long du sentier.
Après cette pause, nous reprenons notre marche pour revenir vers notre point de départ. Le balisage consiste en des disques blancs. Nous traversons une zone de sous-bois qui nous cache la vue mais qui nous protège des rafales de vent.
Puis la vue s’ouvre et nous apercevons au loin, les Dentelles de Montmirail au profil si caractéristique.
Nous rejoignons assez rapidement nos véhicules. Certains probablement assoiffés, partent immédiatement vers Malaucène où nous nous sommes donnés rendez-vous pour nous désaltérer ; les autres en profitent pour visiter le village et poussent jusqu’à la place de l’église qui offre une vu magnifique sur les Dentelles de Montmirail.
Après cette courte escapade, nous retrouvons, comme prévu, nos amis très assoiffés mais apparemment réhydratés à la terrasse ensoleillée d’un bar.
Merci à Daniel pour cette sortie courte mais belle.

G. Soubrier

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.