Col de la Croix

Index de l'article

Date : 10/03/2019
Difficulté : Modérée
Accompagnateur : H. Pagnier
Coordonnées UTM :
Participants :  19 Départ : 31T 0674895 4906428
Longueur : 12,7 km Pique Nique :
Dénivelée : 490 m Difficulté IBP index : 53
Carte IGN TOP 25 n° : 3139 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 11 km ONO

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

Ce dimanche 10 mars 2019, 19 randonneuses et randonneurs sont au rdv du parking du camping de l’Ecluse à Benivay-Ollon pour la marche programmée par Henri Pagnier. Nous démarrons de la D347 à 10 heure.
La météo est un peu maussade mais la température est douce et la pluie n’est pas prévue. Nous sommes tous plein d’optimisme et de courage.

La plus grande partie du dénivelé se fait au début de la rando. Nous découvrons sur le coté de la piste quelques souches d’oliviers arrachées et admirons toutes ces fibres tortueuses qui ressemblent à des sculptures sur bois, elles sont trop grandes et trop lourdes pour que nous les emportions (rire). Un peu plus haut nous trouvons des Globulaires en fleurs qui observent notre passage.
Une petite halte parmi les abricotiers en fleurs, l’occasion de faire quelques photos, boire et repartir de plus belle.

De loin, nous apercevons la jolie Chapelle St Jean de Benivay-Ollon, elle nous accompagnera un certain temps le long du parcours. Nous en avions visité l’intérieur lors d’une randonnée précédente.

La pente commence à s’atténuer et nous permet de reprendre nos bavardages, de refaire le monde et d’arriver à un carrefour. Henri nous propose, soit de partir vers la gauche et se conformer à l’itinéraire prévu ou de continuer tout droit pour atteindre le col de la Croix (761 m), au-dessus de la vallée de Beauvoisin, ce qui rallonge la course de plus ou moins quatre kilomètres. A l’unanimité nous décidons de profiter de la vue sur le Ventoux à partir du col et d’y déjeuner un peu dans le vent.

Il est temps de déjeuner et celui-ci est ponctué de petites dégustations : du vin, du chocolat, des biscuits… pour le plaisir de nos papilles.

Nous voilà repartis et rapidement nous observons une multitude de cèdres, particuliers dans ce coin des Baronnies.

La pente douce, nous trouve d’humeur joyeuse et les bavardages et anecdotes diverses nous divertissent.

Sur le coté de la piste près d’une réserve d’eau nous découvrons deux grandes boules de pierre composées comme une mosaïque et ressemblant à des œufs de dinosaures ??? Peut-être de belles sculptures crées par mère nature ? Personne n’a d’explication, mystère, mystère…

Nous continuons notre descente jusqu’au parking du pique-nique de Bénivay-Ollon au bord de l’Eyguemarse où nous laissons Bernadette et Sacha, elles ont décidé d’attendre le taxi de « Francis le belge des Tuves » car trop fatiguées par notre détour au col de la Croix.

Le reste du groupe continue sur la D347 asphaltée pour rejoindre le point de départ de ce matin.

Pour terminer cette belle randonnée du dimanche nous nous donnons rdv au bistrot de l’Etoile de Buis pour le verre de l’amitié et bien entendu pour un debriefing en bonne et due forme.

Allei santeïe et à la prochaine !

Non peut être* !

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.