St Restitut - La Chapelle - Le Barry

 

Date : 12/01/2017 Difficulté : Facile
Accompagnateur : G. Thouard
Coordonnées UTM :
Participants : 30
Départ :  31T 0642780 4910214
Longueur : 14,8 km Pique Nique : 31T 0640382 4908740
Dénivelée : 580 m Difficulté IBP index :  59
Carte IGN TOP 25 n° : 3039 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  56 km O

 

Commentaires techniques :

Parking en bas de Saint Restitut, jouxtant le rond-point.
Départ en passant devant la mairie plein nord direction la Chapelle du Saint-Sépulcre à 500m. Après la chapelle, le sentier monte sur les strates de rochers calcaires d’abord orienté NW puis SW puis en bord de paroi rocheuse en gros NNW le long de plusieurs stations de pompage.
La Chapelle Sainte-Juste est bien visible sur son promontoire, point le plus au nord du parcours de ce jour.

La piste empruntée dans les bois de pins est d’azimut SSW et nous mène aux carrières de Sainte-Juste ; la sortie de ce passage dans les carrières se trouve au point 31T 640717 4910075.
Nous longeons les Caves Cathédrales de nouveau en exploitation, entrons dans le Vaucluse et continuons jusqu’à la « borne B5 » des circuits touristiques du Barry (point 31T 640214 4908938). Après une courte marche NE, nous tournons plein sud pour arriver au-dessus du Village Troglodytique du Barry.

Après la pause déjeuner, nous nous dirigeons vers un souterrain que personne ne souhaitera explorer aujourd’hui (point 31T 640260 4908723) !

Il ya une multitude de chemins possibles dans ce secteur ..., le tout étant d’arriver dans le village du Barry et de le traverser jusqu’au parking de la route de Bollène (point 31T 640301 4908666).
L’option qui nous guidera pour la suite sera de suivre un sentier en courbe de niveau au bas de la paroi dominée par les ruines du Château de Chabrières.

Au point 31T 641615 4908306, nous laissons ce confortable sentier pour grimper jusqu’aux ruines du Château.
Le retour s’effectue par une succession de sentiers dans les bois, puis petites routes à partir du lieu-dit Ribian en bordure du monastère ; l’azimut global est NNE.
Dans cette région de la « pierre blanche », appelée aussi « pierre du Midi » ou « molasse calcaire », et qui a – entre autres caractéristiques – de durcir à l’air, nous ne manquerons pas d’en admirer une réalisation : l’église du XIIème de Saint-Restitut.

Nous avons marché durant 4h30 à une moyenne de 3,3 km/h.
Si l’on cumule les 2h35 d’arrêts, notre moyenne globale s’établit à 2,08 km/h.

La cotation de l’indice d’effort sur le site de la FFRP est de 59; les évaluations prennent toujours pour hypothèse « une préparation physique moyenne ».

Georges Thouard.

Si vous souhaitez en savoir plus :

Compte-rendu :

Préambule au compte-rendu :

Notre circuit d’aujourd’hui s’inspire largement d’une randonnée menée par Bernard Dubesset, il y a presque 5 ans, exactement le 11 février 2011 ; certains s’en souviennent...

Un très beau compte-rendu avait été écrit par Chantal Formet.
Chantal participait régulièrement aux randonnées et « nourrissait » le site de Randouvèze de nombreuses photos et commentaires.

Aussi, j’ai copié ci-dessous in extenso le compte-rendu de Chantal, pour lui rendre hommage, et dire combien nous pensons souvent à elle.
Georges.

"Nous étions 26, ce matin, à partir, direction Saint Restitut, pays de la pierre blanche. Un petit peu de pluie en cours de route nous a fait, un instant craindre le pire. Dire que le soleil fut au rendez-vous serait aussi très exagéré. Néanmoins le temps nous a permis de faire la balade prévue par Bernard.
En premier lieu, nous traversons le village que certains découvraient pour la 1ère fois, passage obligé devant l'église du 12ème siècle, classée monument historique par Prosper Mérimée. De style roman provençal, elle est flanquée d'une tour qui abrite le tombeau de saint Restitut. Toujours dans le village, on peut admirer une curieuse maison renaissance à tourelle, des restes de remparts et surtout après le franchissement de la porte de la Rose, la chapelle Saint Sépulcre, de forme hexagonale, construite en 1510 par Guillaume Adhémar en souvenir de son passage en terre sainte.
Nous poursuivrons notre randonnée à travers un joli sentier en surplomb de la ville de Saint Paul trois châteaux, jusqu'aux carrières de pierre blanche, 1er temps fort de notre randonnée. Exploitées jusqu'au début du 20ème siècle, de nombreux vestiges sont encore bien présents et témoignent de l'importance de cette activité dans la région. Autre grand moment de la matinée sera la visite d'un souterrain près du château : claustrophobes s'abstenir, car c'est étroit, bas de plafond, et bien noir. Heureusement nous avions amenés nos frontales !
Ce souterrain était en fait, un aqueduc qui permettait de récolter l'eau qui, par condensation, ruisselait sur les parois avant de se déposer dans la rigole centrale. Elle arrivait ainsi jusqu'à la fontaine du village.
Après 150 mètres d'exploration, retour en arrière, nous ne sommes pas des spéléologues... Puis nous grimpons jusqu'au château ou plutôt ce qu'il en reste.
L'heure du casse-croûte arrive et nous posons nos sacs près du village troglodyte du Barry car certains ont l'estomac dans les talons depuis un bon moment. Ce moment privilégié, toujours convivial, fut une fois de plus agrémenté de nombreux desserts confectionnés par quelques pâtissières chevronnées. Cependant le manque de soleil privera certains de leur petite sieste digestive, et nous repartons assez vite, pour commencer enfin ! La visite de ces maisons creusées dans le safre. Nous découvrirons à travers elles, les témoignages d'un mode de vie aujourd'hui disparu. De là-haut, vue imprenable mais un peu bouchée, sur le canal de Donzère à Mondragon, et la centrale nucléaire de Pierrelatte.
Sur le chemin du retour, arrêt devant le château de Chabrières (en ruine) notre dernier monument "historique" avant le retour vers Saint Restitut.
Belle balade culturelle, un peu inhabituelle pour nous, plus habitués aux crêtes de nos montagnes favorites des Baronnies. Un grand merci à Bernard.
Chantal Formet"

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.