Demoiselles coiffées - Combe de Canaud

 

Date : 19/11/2015
Difficulté : Modérée
Accompagnateur :  B. Bernard
Coordonnées UTM :
Participants : 32
Départ :  31T 0677926 4887632
Longueur : 17,7 km Pique Nique :
Dénivelée : 660 m Difficulté IBP index :  66
Carte IGN TOP 25 n° : 3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  38 km S

 

Commentaires techniques :

Parking sur la place de Sainte Colombe, et un peu autour …
Direction SE puis S et E pour rejoindre au sud de Saint Estève le GR91 que l’on suit jusqu’à la porte de la Combe de Canaud (31T 0679857 4885949).
Remontée de la Combe de Canaud jusqu’au poteau « Les Tourreus » alt. 759 m.
Nous prenons alors la direction du bas de la Combe de Guerène azimut NW.

Au poteau « Chanvillard Nord » continuer vers « Le Jas de Montagard », toujours plein W jusqu’à traverser la D974.
Continuer sur le GR91 azimut NW, passer « Les Constants » et « Les Fébriers ».
Au point (31T 0677554 4888862), laisser le GR91 pour suivre la petite route « Les Demoiselles Coiffées », orientée SW vers « Les Fougassets », et atteindre le fameux site.
A sa sortie, le chemin de Pousse-Chien nous conduit au hameau des « Baux » que l’on traverse.
Au point (31T 0677484 4888291), prendre à droite un chemin qui tourne au sud pour nous ramener à Sainte Colombe.

Georges Thouard

Compte-rendu :

 Une fois n’est pas coutume, ce jeudi nous ne montons pas au sommet d’une de nos montagnes : nous n’escaladerons ni la MONTAGNE DE CROC, ni la MONTAGNE DE CHAMOUSE, ni LE VENTOUX.
Aujourd’hui, nous resterons EN BAS !

Le départ s’effectue depuis le Village de Ste COLOMBE (sur la route du VENTOUX, mais dans la plaine).
Une fois réglés les divers problèmes de parking, la randonnée peut commencer avec un départ en campagne dans les vignes environnantes.
La consigne est donnée de ne pas picorer les derniers raisins : LES RANDOUVEZIENS NE DOIVENT PAS SE COMPORTER COMME UNE VOLEE D’ETOURNEAUX.
(Eh les amis, le VIN DE GLACE, c’était une blagounette).
Le temps est beau et les couleurs d’automne sont au rendez-vous.
Puis arrivés au village de ST ESTEVE (admirez le célèbre virage en épingle à cheveux), nous plongeons dans la forêt pour rejoindre la COMBE DE CANAUD.
ATTENTION : on sait quand on rentre dans une combe de VENTOUX, on ne sait pas trop quand on va en sortir. Seuls les sangliers savent par où passer pour s’en échapper.
Après quelques centaines de mètres, une visite à la Grotte Notre-Dame s’impose.
Et là nous rencontrons quelqu’un qui prétend être un homme des cavernes : mais nous ne sommes pas dupes.
En effet cet homme est trop blond et a un accent belge trop prononcé pour nous tromper. Francis, on t’a reconnu !
La montée est régulière et facile et nous sortons enfin de la combe (au niveau de la citerne) pour nous diriger vers l’ouest.
A ce propos, certains d’entre nous se sont essayés avec plus ou moins de bonheur à la lecture de cartes. Heureusement que le guide connait le chemin.
Après le pique nique (sur des rochers au soleil) nous poursuivons notre chemin pour regagner le GR 91 afin de rejoindre LES BAUX.
Si vous randonnez dans les environs, une visite s’impose : les SABLES OCRES et les DEMOISELLES COIFFEES sont de toute beauté.
PHOTOS pour tout le monde.

Pour le retour (plus que deux kilomètres) nous marchons de nouveau dans les vignes (vues fabuleuses sur le sommet du VENTOUX) et après avoir traversé le Village LES BAUX, nous retrouvons nos automobiles à STE COLOMBE, et cela avant la tombée de la nuit.

RENTREZ BIEN ET A JEUDI PROCHAIN.

Bernadette BERNARD

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.