Face au Ventoux

 

Date :  29/10/2015 Difficulté : Modérée
Accompagnateur : G. Biojoux
Coordonnées UTM :
Participants :  26 Départ :  31T 0680351 4881432
Longueur : 16,9 km Pique Nique :
Dénivelée : 710 m Difficulté IBP index : 59
Carte IGN TOP 25 n° : 3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 45 km S

 

Commentaires techniques :

Départ du parc pique nique sur la D 1 après Villes sur Auzon position (31T 0680355 4881453).
Prendre un chemin forestier balisé jaune sur 200 m environ pour arriver à la ferme « des Escampaux », prendre à droite, en montée, azimut moyen 93°, puis après 900 m : azimut moyen 181° sur 1 km.
Au point précis (31T 0681549 4880472), « Panneau directionnel » prendre à gauche, sur une large piste, azimut 59°, sur 1 km (A), poursuivre sur 300 m, (B), prendre à droite un joli sentier en sous bois, pratiquement à plat, le suivre sur 1,2 km puis au point (31T 0684099 4882230) obliquer à gauche, azimut 350° pour arriver en bordure de la D 1, longer la route, sans passer sur celle-ci sur 1,2 km, retrouver une barrière sur une large piste coupe-feu, prendre à gauche, azimut moyen 167°, faire environ 3,2 km pour retrouver le point (B), poursuivre sur la piste jusqu'au point (A), prendre à droite, un sentier en descente sévère et fortement caillouteux, le suivre tout du long pour retrouver « les Escampaux » et le parking du départ.

Nota : Tous ces sentiers ou pistes, sont balisés en jaune, le balisage est en bon état.
C. Malbois

Compte-rendu :

Gérard a le chic pour nous faire découvrir des endroits peu visités par nous qui sommes des habitués des Baronnies et du Nord Ventoux.
Cette fois-ci son choix s'est porté sur un petit massif au Sud, justement, de ce fameux Ventoux, son souhait étant de randonner dans les bois et les garrigues, sans jamais perdre de vue notre « Himalaya », tout blanc, non de neige mais de cailloux éclairés et chauffés à blanc par le soleil d'automne. Où nous sommes, les couleurs d'automne sont à leur apogée, toutes les teintes depuis le jaune clair des vignes jusqu'aux pourpres des érables de Montpellier, en passant par les différents verts des pins et des cèdres.
Après les retrouvailles au point de rendez vous et les non moins embrassades, nous partons à bonnes enjambées, sur pistes et encore les pistes qui sillonnes le massif, soit pour l'exploitation forestière soit en guise de coupe feu, nous croiserons sur ces autoroutes quelques aiguiers d'antan, oubliés mais qui tiennent encore, quelques bories aussi, des champignons mais pas de très connus, certains feront le plein de « mattes » cachées dans les trous des arbres morts, attention à la diarrhée !
Dans notre périple quand même un joli sentier qui n'a pas été ravagé par les engins à moteurs, et qui serpente en sous bois, puis encore des pistes le long de la route de la gabelle, le positif de cette randonnée appréciée de tous c'est que l'on a pu converser sans nous soucier de l'endroit où l'on mettait les pieds, non j'exagère, la dernière descente, au retour était éprouvante car le sentier en descente forte, tapissé de cailloux qui ne demandaient qu'à nous faire chuter !
Enfin pour tous une belle randonnée d'automne, sans mistral et avec du soleil.
Merci à toi Gérard de nous trouver des lieux dans lesquels nous n'allons pas très souvent.

C. Malbois

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.