Gorges de l'Oule

 

Date : 04/09/14
Difficulté : Modérée
Accompagnateur : M. Benoît
Coordonnées UTM :
Participants : 23
Départ : 31T 0689126 4928432
Longueur : 14,5 km Pique Nique :
Dénivelée : 685 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° :  3238 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 47 km NNE

 

Commentaires techniques :

Départ du parking de "La Motte Chalancon" devant l'Hôtel de Voyageurs ( 31T 0689126 4928432), prendre la rue à droite de l'hôtel, azimut Sud, pour arriver au bord de l'Oule, prendre à gauche, puis à droite trouver une passerelle qui enjambe la rivière, continuer sur le chemin qui longe la rivière, vers l'aval, après 200 m, à une fourche, prendre à gauche, en montant, un chemin balisé jaune, et identifié par des triangles jaunes 77, le suivre, azimut Sud jusqu'à la position (31T 0690009 4926515) alt. 962 m (Cairn), prendre à droite un sentier en descente azimut moyen 224°, passer au raz d'une ferme "Brusset", retrouver un chemin communal bitumé, le suivre jusqu'au village de "Cornillon sur l'Oule", traverser la D 61, passer devant le cimetière, puis descendre vers la rivière au niveau d'un pont en pierres, position (31T 0688163 4925163).
Là, emprunter le lit de la rivière sur 1,2 km en remontant vers l'amont, azimut moyen Nord pour arriver à un double plan d'eau, le contourner pour retrouver la D 61 au niveau d'un pont en acier, (31T 0688412 4926247), à ce niveau retrouver un sentier qui longe le lit de l'Oule rive gauche, retrouver la passerelle , rentrer par le chemin inverse.
C. Malbois

Compte-rendu :

 Le mois de septembre est arrivé, l'activité de Randouvèze reprend, à savoir randonnées tous les jeudis et tous les dimanches pendant les 10 mois à venir, de quoi entretenir la forme des adhérents de cette association dynamique ludique et festive, si l'on en croit les commentaires oraux et écrits à son sujet !
La première randonnée choisie est une « mise en jambes » autour de la rivière l'Oule, au départ de « La Motte Chalancon ». 23 randouvéziens sont au départ de la première, pour certains ils ne se sont pas revus depuis fin juin, les retrouvailles sont chaleureuses, les questions et les commentaires fusent, sur le déroulement de cet été ou autres.
Puis nous voilà partis vers le lieu de rendez vous à pieds, où nous attendent d'autres amis , venus par d'autres chemins, là encore effusions multiples ; puis c'est le départ, le temps est au beau fixe, mais pas trop chaud, les restes du Mistral se font à peine sentir, tout est réuni pour une belle randonnée.
Au départ nous longeons la rivière l'Oule que nous retrouverons plus tard, après la fameuse mise en jambes, qui va nous faire passer de 543 m d'altitude à 965 m en un temps record , facile pour les uns, un peu plus compliqué pour les autres, il faut s'y remettre !
Cette côte sera le point culminant de la randonnée, nous avons de très beaux point de vue sur cette vallée de l'Oule dont le point le plus connu est le « Pas des Ondes », espace de repos et de baignade aménagé autour d'une retenue artificielle, qui fait le bonheur de tous les vacanciers qui fréquentent cette belle région.
Ensuite ce sera la descente, soit par de beaux sentiers soit par les chemins communaux pour traverser le joli village de « Cornillon sur l'Oule » très fleuri avec de belles maison anciennes très bien restaurées, de belles fontaines d'eau fraîche bienvenue, car il est déjà midi, le soleil tape dur, les ombres des tilleuls nous attirent mais il faut poursuivre car le sacro saint pique nique a été prévu plus loin, certains estomacs crient famine, car déjeuner à heure fixe pendant deux mois, crée une habitude difficile à oublier pour certains !
L'allure est rapide à la descente, et l'on oublie un peu les derniers, attardés par des chocs donnés par des poutres basses et qui ont sonné l'un d'entre nous, enfin l'ombre et la rive de l'Oule sont là, et le pique nique sort des sacs au lieu prévu, qui le long de l'eau, qui sous un arbre sur l'herbe, chacun trouve sa place, sustentation et relaxation sont les bienvenues, nous avons le temps et nous sommes bien !
Après le casse croûte, la partie inhabituelle chez randouvèze va avoir lieu, l'accompagnateur a prévenu, prenez des chaussures adaptées à la marche aquatique !
En effet, nous allons faire un peu plus d'un kilomètre dans le lit de la rivière, avec des passages obligés dans le limon gras des berges ou enjamber des troncs d'arbres amenés par les crues, bel exercice rafraîchissant !
Une halte est proposée sur une petite plage de galets, sous les ruines d'un château en ruine, le guide va nous faire visiter une grotte ayant servi de refuge à nos lointains ancêtres et qui n'est mentionné sur aucune carte IGN .
Certains vont faire l'effort, d'autres garderont les sacs à dos, sur la grêve, au bord de l'eau, au soleil ou à l'ombre, au choix !
Fin de la pataugeoire, les sentiers reviennent, la chaleur aussi, mais à l'ombre c'est très supportable, nous passons auprès de la base de loisirs que nous avons admirée ce matin, bien moins fréquentée que pendant les mois de vacances, l'école a repris et les « Estrangers » sont repartis chez eux !
Puis ce sera l'arrivée à La motte ; les véhicules n'ont pas bougé, nous ferons aussi le traditionnel arrêt sur une terrasse pour le non moins traditionnel « Pot de l'Amitié » avant le retour dans nos pénates respectives, à la semaine prochaine certainement !
Merci à Marcel et à son collègue Gaston pour cette gentille première.
Clément Malbois

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.