Montagne de Céüse

Index de l'article

Date : 16/09/2018  Difficulté : modérée 
Accompagnateur : H. Pagnier  Coordonnées UTM :
Participants : 11  Départ : 31T 733430 4933634 
Longueur : 10 km Pique Nique : 31T 735246 4932250 
Dénivelée : 632 m Difficulté IBP index : 84 
Carte IGN TOP 25 n° : 3338 ET 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 59 km ENE 

 

Commentaires techniques :

 Départ de la petite station de Céüse 2000 (31T 733430 4933634), montée en pente raide azimut Sud, puis SE, sous le téléski « des marseillais », balisé jaune discret et plutôt ancien; passer au « Sommet des marseillais » alt. 1827 m, puis obliquer Ouest vers le « Pic de Céuse » : cairn et borne géodésique.

Longer la corniche de Céüse azimut moyen SE sur 1,1 km, passer devant une sortie de Via ferrata, descendre dans le « vallon d’Aiguebelle » jusqu’au point : (31T 733456 4931642), obliquer dans un talweg azimut moyen 320°. Continuer en longeant le marais de Raux, puis la source de « La lumineuse », passer sur la croupe herbeuse de « La Lumineuse », atteindre le pylône du téléski d’Aiguebelle, enfin, poursuivre azimut Nord.

Puis au point précis (31T 733054 4933271) on aperçoit les maisons de la station; il suffit de les rejoindre à vue, pour retrouver le point de départ.

Le parcours complet, comprenant les arrêts, a été effectué à la vitesse moyenne de 1,48 km/h; La vitesse maximale en progression est évaluée à 4,2 km/h.  

C. Malbois

Compte-rendu :

 Les randonnées du dimanche se corsent et même si les distances et les vitesses de progression ne sont pas comparables à celles du jeudi, la dénivelée est quasi équivalente.
Aujourd’hui nous sommes une dizaine, avec Henri comme guide et Bernadette en serre-file. Ils vont nous faire revivre un vieux rêve d’Henri : retourner sur le synclinal perché de « La montagne de Céüse », bastion surplombant la vallée de la Durance au SO de Gap. Une seule route permet d’accéder à notre point de départ, celle de la petite station de ski de Céüse 2000.

L’animateur avait prévenu, lors de l’élaboration du programme : grosse montée au départ, puis après le pique-nique, c’est plus cool ! Nous allons le vérifier, départ à 1536 m d’altitude et montée interrompue jusqu’au « Pic de Céüse » à 2018m en 4 km environ, dur, dur !

A noter, une grosse performance pour la sortie du dimanche ; heureusement nous sommes en montagne, le plafond est bas et nous sommes dans le brouillard nuageux.

Tout de suite après le point culminant, arrêt pique-nique, à l’abri de rochers surplombant le vide, moment de convivialité bienvenu, et comme le soleil apparait et dissipe la brume, s’ouvre à nous un panorama incomparable.

Ensuite, Henri nous fait longer la corniche à distance raisonnable du vide ; attention : randonneurs sensibles au vertige, prudence !

Continuant entre falaises calcaires et fonds de vallons herbeux, on se croirait dans un western, sans l’indien bien sûr !. Puis en longeant des prairies humides et quelques sources presque taries à cette époque de l’année, une dernière grimpette arrive, suivie d'une descente raide pour fatiguer les genoux de certains.

Nous retrouvons le point de départ et nos véhicules pour rentrer à Buis. Arrêt dans un bistrot sympa à Veynes pour partager le traditionnel « pot de l’amitié ».

Merci à Henri et à Bernadette son serre-file pour nous avoir concocté cette superbe randonnée.

Clément Malbois

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.