Montguers

Date : 10/09/2017
Difficulté :  Modérée
Accompagnateur : D. Fétisson
Coordonnées UTM :  
Participants :  18 Départ : 31T 0696276 4907102 
Longueur : 14,6 km Pique Nique :
Dénivelée : 595 m Difficulté IBP index : 60
Carte IGN TOP 25 n° : 3239 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 20 km E

 

Commentaires techniques :

Garer les véhicules à la sortie de Montguers. Prendre la route goudronnée plein Est, suivre cette route en laissant Pata sur la droite, passer "La Condamine", le ravin de "Coste Longe" où le goudron s'arrête pour laisser la place à un bon chemin agricole, puis au carrefour en Y prendre à droite vers le col de Chaluen. Suivre le chemin agricole qui serpente pour absorber la pente et au prochain carrefour, prendre à gauche en épingle à cheveux. Après 400 m on peut prendre à droite pour voir une ancienne bergerie. Sinon, continuer vers l'Ouest vers le "Serre de Souchare". Après 900 m on tourne à droite vers le col des Aros direction Est jusqu'au col de" l'Angélus". En suivant le chemin, on retrouve après 800 m le carrefour au niveau duquel on avait pris à droite à l'aller.

G. Soubrier

Compte-rendu :

C'est la reprise après les chaleurs estivales qui avaient modéré nos ardeurs de randonneurs... Première randonnée du dimanche donc, après cette longue pause estivale qui va nous faire découvrir la région située au nord du village de Montguers. Gros succès pour cette sortie puisque ce ne sont pas moins de 18 randonneurs qui se présentent au rendez-vous en ce dimanche matin. Il fait frais, mais le soleil est au rendez-vous lui aussi ! Des conditions idéales pour la randonnée. Faut-il voir là une envie impérieuse de renouer avec les efforts de la marche et la découverte de jolis paysages ?
Quoiqu’il en soit, nous avançons d'un bon pas mais prenons par moment le temps de nous rafraîchir ou d'admirer les paysages que nous découvrons. Après 2 heures 30 de marche, nous parvenons à proximité de l'embranchement qui conduit à la "Croix de Roussieux" et c'est là que notre meneur nous invite à faire la pause déjeuner.
Selon les traditions de Randouvèze, plusieurs bouchons émettent le bruit caractéristique d'une bouteille que l'on s'apprête à déguster !
Il fait bon et nous lézardons un peu au soleil avant de nous décider à reprendre nos pérégrinations et de rejoindre nos véhicules qui nous attendent à plus de 2 heures de marche.
Mais une experte en fromages de chèvre nous convainc de faire une courte halte pour nous approvisionner auprès d'un chevrier de talent. Plusieurs d'entre nous se laissent d'ailleurs facilement convaincre et ce n'est que quelques minutes plus tard que nous prenons le chemin du retour pour nous retrouver au Buis pour un rafraîchissement bien mérité.

Merci à Daniel pour cette belle balade.

G. Soubrier

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.