Sentier Botanique

p> 

Date : 25/05/2015
Difficulté :  Courte
Accompagnateur : S. Donarel
Coordonnées UTM :
Participants : 9
Départ : 31 T 0681678 4905069 
Longueur : 7,4 km Pique Nique :
Dénivelée : 550 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° :  3139 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 0 km

 

Commentaires techniques :

 Néant.

Compte-rendu :

En ce lundi de Pentecôte, nous nous retrouvons à 9 dont 2 invitées pour une randonnée à Buis.
Le sentier Botanique est situé sur le site du Rocher de l’Aiguille, 641m la pente est assez raide et il fait chaud mais la beauté du paysage nous fait tout oublier…
Nous passons devant ‘’Le Clapas’’ gros blocs de pierre épars provenant de l’effondrement d’un pan entier de falaise. Plus loin, ‘’Le Frottis’’ les sangliers se servent des troncs d’arbre comme brosse pour se débarrasser des parasites.
Belles vues sur le village de Buis, le Ventoux, le St Julien, la montagne de Bluye, St Trophime, le rocher du lion, l’aiguille.
Nous arrivons sur le sentier botanique, une trentaine de panneaux indiquent les caractéristiques des plantes et arbustes sur 3km environ . Du Pistachier térébinthe au pin d’Alep en passant par l’Amélanchier sans oublier le Rouvet…
Puis c’est la descente, terroir agricole, au loin, la Fournache, le Col d’Ey, Beaume Rousse.
Nous laissons sur la droite le sentier qui mène au Château d’Ubrieux.
Le nom du site vient probablement du Provençal ‘’Ubri’’ ouverture. Historiquement, le lieu a eu une grande importance au cours des siècles. Il fut le point de contact au Moyen-Age entre les trois diocès de Vaison, Gap et Sisteron.
Nous passons devant le Jas Blanc, bergerie provençale. Il a servi d’abri pour les moutons essentiellement l’été aux heures les plus chaudes jusqu’en 1895 environ.
Puis, nous retrouvons de belles vues sur Buis de vert (abricotiers, vigne) et d’argent ( les Oliviers) Grande descente jusqu’au village.

L’Histoire de Buis

Habité par l’homme de Néandertal ( il y a plus de 40 000 ans) puis peuplé par les tribus Gauloises des Voconces, Buis fut appelée Vicani Boxsani au début de l’ére Chrétienne. Les Romains s’y installent, attirés par la douceur du climat et la position stratégique. Capitale administrative des Baronnies, rattachée au Dauphiné puis à la Couronne de France, la ville deviendra Buis les Baronnies en 1850.

Thérèse Donarel

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.