Journée des Baliseurs

 

Compte-rendu :

Il fallait être matinal ce vendredi 20 juin 2014 pour être au départ dès 6h30 à Vaison la Romaine, lieu du rendez-vous. Il faut dire que la journée des baliseurs est toujours très attendue.

Claude qui est à la manoeuvre garde le secret de la destination du jour jusqu'au départ. Une fois tout son petit monde installé, le jeu des devinettes commence, et très vite le programme de la journée est dévoilé : randonnée à Saint Cyr sur Mer au bord de la Grande Bleue, puis les Calanques de Cassis après un casse-croûte qu'il ne faudra pas éterniser. Claude prévient : il faut tenir le timing assez serré.

L'arrivée jusqu'au Port de la Madrague, point de départ de notre randonnée se fait sans encombres mais ceci grâce à la dextérité de notre chauffeur qui se joue de l'étroitesse des rues. C'est chaussures de marche aux pieds que nous débarquons du car, et départ immédiat de 34 marcheurs sous la houlette de Francis (pas le Belge) et de Chantal. Le temps s'annonce magnifique et la randonnée sur le sentier littoral palpitant, pour nous qui sommes plus habitués aux paysages des Baronnies. Bord de mer ne rime pas forcément avec facilité car le chemin est semé d'enbûches : des marches, des rochers, des racines qui auraient vite fait de nous faire trébucher. Mais la vigilance est au rendez-vous et 2h30 plus tard nous retrouverons à la calanque du Port d'Alon les quelques 9 sages qui ont préféré nous attendre à la guinguette assis autour d'une bouteille de Bandol, quand même !

Après le pique-nique pour certains, la baignade pour d'autres il faut repartir vers le car : destination Cassis. Les Calanques, un rêve caressé depuis longtemps par certains mais rêve avorté il y a quelques années à cause d'une météo catastrophique. L'arrivée à l'embarcadère passe par la case "petit train" puisque les cars n'ont pas accès au centre ville, une contrainte horaire supplémentaire mais surtout l'occasion d'amusement pour les " Grands enfants " que nous sommes restés.

Nous sommes largement dans les temps pour le départ du bateau, ce qui nous donne l'occasion d'adminer le port, déjà très fréquenté en cette saison, et la forteresse qui domine la ville. L'embarquement se fait sans encombres et en avant pour la découverte de 5 Calanques (Port miou, Port Pin, En Vau, l'Oule et Devenson). Les falaises sont magnifiques. Le paysage est à la hauteur de nos attentes, bref 1 heure de pur plaisir. Au retour nous admirons sur notre droite la magnifique falaise du Cap Canaille qui surplombe la mer, plus haute falaise d'Europe à ce qu'il paraît !

Une visite très vite passée mais il est l'heure de reprendre le petit train puis le car pour un retour sur Vaison. Claude pousse un ouf de soulagement... timing respecté, aucune brebis égarée. Dans le car c'est l'heure de la décompression, on entendrait presque une mouche voler. Ou est passée l'agitation du matin ?
Georges profite de ce temps calme  pour remercier les baliseurs du travail effectué (environ 55 sentiers entretenus). Francis, notre président, adresse ses remerciements à Claude pour l'organisation de la journée, aux baliseurs, mais aussi à Thierry, notre chauffeur dont la prestation fut parfaite.

A l'arrivée ce n'est pas encore l'heure de la séparation, puisque nous nous retrouvons tous pour un dîner pris en commun dans un restaurant de la ville de Vaison.

Voilà, très résumé, le récit d'une journée réussie qui laissera de bons souvenirs à tous mais qui ne serait pas sans le travail effectué par l'ensemble des baliseurs et ce pour le plus grand plaisir des randonneurs.

Ch. Formet

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.